FOOTBALL CLUB BRIZAMBOURG ECOYEUX : site officiel du club de foot de ECOYEUX - footeo

Commissions de discipline du district

 

Messieurs les Présidents des Ligues et

Districts

Paris, le 11 juin 2008

Objet : Circulaire relative à la modification du mécanisme de purge des suspensions votée

lors de l’Assemblée Fédérale du 31 mai 2008 – Article 226 Règlements Généraux de la F.F.F.

Monsieur le Président,

L’Assemblée Fédérale du 31 mai dernier a voté une modification importante du mécanisme de

purge des suspensions figurant à l’article 226 des Règlements Généraux de la F.F.F..

Conscient de l’importance de cette modification et de l’innovation qu’elle apporte tant pour les clubs

que pour les Commissions sportives de tout niveau, et comme je m’y étais engagé lors de

l’Assemblée de Toulouse, je souhaitais vous apporter, par la présente, quelques précisions sur la

nouvelle réglementation afin de faciliter sa compréhension et sa communication, au moyen de cas

pratiques illustrant un maximum de situations.

I. Principe général

A compter du 1

 

 

er juillet 2008, les sanctions ne devront plus obligatoirement être purgées

dans les rencontres officielles effectivement jouées dans la catégorie d’équipe dans laquelle

le joueur a été sanctionné.

Dorénavant, un joueur sanctionné peut reprendre la compétition avec n’importe quelle équipe de

son club (équipe première, équipes inférieures, équipes d’une autre catégorie d’âge dans laquelle il

est autorisé à participer), sous réserve d’avoir purgé sa sanction

 

 

 

au cours des matchs officiels de

cette dernière et ce quelle que soit l’équipe dans laquelle il a été sanctionné.

Toutefois, la purge par un joueur dans l’une des équipes de son club et le fait qu’il ait repris la

compétition avec cette équipe, ne le dispensent pas, s’il veut jouer avec une autre équipe, de devoir

purger également au cours des matchs officiels de cette dernière.

Un joueur suspendu doit donc, avant de reprendre la compétition avec chaque équipe dans laquelle

il est susceptible d’évoluer, vérifier que cette équipe a bien joué le nombre de matchs officiels

équivalent au nombre de matchs de suspension qui lui a été infligé.

Il est bien évident que ce nouveau système ne concerne que les sanctions prononcées en matchs,

les sanctions à temps étant, par définition, exclues du champ d’application.

Page 2

Il est précisé que dans l’exemple ci-dessous comme dans l’ensemble des exemples figurant à la

présente circulaire, il faut entendre indifféremment par

 

 

 

date d’effet de la sanction

:

- Le jour du match au cours duquel le joueur a été exclu dans le cas où la Commission inflige une

sanction complémentaire dans la continuité de la purge du match automatique,

- Le jour de la date d’effet de la décision de la Commission infligeant une sanction dans les autres

cas.

Exemple :

Un joueur « 18 ans » 3

 

 

 

ème

année est susceptible d’évoluer dans trois équipes :

- l’équipe 1

 

 

 

ère

« Senior » évoluant en Ligue,

- l’équipe réserve « Senior » évoluant en District,

- l’équipe 1

 

 

 

ère

« 18 ans » évoluant en Ligue.

Il est sanctionné de trois matchs de suspension ferme à la suite d’incidents survenus lors d’une

rencontre disputée par l’une de ces trois équipes, quelle qu’elle soit,

 

 

 

l’équipe dans laquelle le

joueur a été sanctionné n’ayant plus aucune importance

 

 

, sauf exceptions (voir cas particuliers

ci-après).

Il convient, pour déterminer la date à laquelle ce joueur pourra reprendre la compétition dans

chacune des équipes, de se pencher sur les calendriers de ces dernières.

Semaine 1 Sem 2 Sem 3 Sem 4 Sem 5 Sem 6

Equipe 1 Senior :

Date d’effet Reprise

de la sanction

Equipe 2 Senior :

Date d’effet Reprise

de la sanction

Equipe 1 « 18 ans » :

Date d’effet Reprise

de la sanction

Matchs aux cours desquels le joueur purge sa sanction

Matchs auxquels le joueur peut participer

Par conséquent, dans cet exemple, le joueur sanctionné pourra reprendre la compétition dès la

semaine 4 mais uniquement avec l’équipe 1

 

 

 

ère

« 18 ans » de son club. Il devra attendre la semaine 5

pour rejouer avec l’équipe première Senior de son club et la semaine 6 pour rejouer en équipe

réserve.

Page 3

Il convient par ailleurs de préciser que, du fait de ces modifications, a été supprimé l’ancien alinéa 7

de l’article 226 selon lequel un joueur ne peut prendre part à une rencontre officielle avec une autre

équipe de son club dans les deux jours qui suivent le match dans lequel il a purgé sa sanction, qui

n’a plus de raison d’être puisque le joueur doit avoir purgé sa suspension avec l’équipe dans

laquelle il reprend la compétition et non pas avec une autre.

II. Précision relative aux interdictions règlementaires de participation

Il est précisé que suite aux discussions menées lors de l’Assemblée Fédérale du 31 mai, l’alinéa

prévoyant qu’un joueur ne pouvait pas comptabiliser dans sa purge les matchs auxquels il n’aurait

pas pu règlementairement participer a été supprimé.

Dès lors sont comptabilisées dans la purge toutes les rencontres officielles jouées par l’équipe

concernée depuis la date d’effet de la sanction prononcée à l’encontre du joueur, même si le joueur

n’aurait pas pu, s’il n’avait pas été suspendu, règlementairement y participer.

Ainsi, un joueur exclu lors d’une rencontre de compétition nationale disputée par l’équipe première

de son club peut comptabiliser parmi les matchs purgés en équipe réserve, le match suivant de

cette équipe même si l’équipe première ne joue pas de match le même jour ou le lendemain et donc

même s'il n’aurait pu y participer en application de l’article 167.2 des Règlements Généraux de la

F.F.F..

Exemple :

Un joueur est sanctionné de 3 matchs de suspension ferme à la suite d’incidents survenus lors de la

dernière rencontre disputée par l’équipe première.

Semaine 1 Sem 2 Sem 3 Sem 4 Sem 5

Equipe 1 Senior

Exclusion Reprise

Equipe 2 Senior :

Reprise

(Art 167.2)

Matchs aux cours desquels le joueur purge sa sanction

Matchs auxquels le joueur peut participer

Le joueur peut donc reprendre la compétition dès la semaine 4 avec son équipe réserve, celle-ci

ayant joué trois matchs officiels depuis son exclusion en équipe 1. Le match de la semaine 1 de

l’équipe réserve compte dans la purge même si le joueur n’aurait pas pu réglementairement y

participer en application de l’article 167.2 des Règlements Généraux de la F.F.F..

Il devra cependant attendre la semaine 5 pour pouvoir rejouer en équipe première.

Page 4

III. Cas particuliers

 

 

 

Joueur sanctionné en compétition nationale

Le principe des modalités de purge des suspensions infligées à la suite d’incidents survenus

en compétition nationale, et notamment l’exclusion des matchs de compétitions régionales

de cette purge, n’a pas été modifié.

 

 

Le présent paragraphe a donc simplement pour objet de

préciser l’adaptation de ce principe aux nouvelles modalités de purge.

Ainsi, comme auparavant, en ce qui concerne les joueurs sanctionnés en compétition nationale, ne

seront inclus dans la purge de leur sanction que les matchs de compétitions nationales disputés par

l’équipe concernée, si celle-ci dispute un championnat national. Les matchs de coupes régionales

disputés par une équipe disputant un championnat national ne peuvent donc être inclus dans la

purge d’une sanction d’un joueur, acquise en compétition nationale.

En revanche, à l’inverse, si l’équipe dans laquelle le joueur souhaite reprendre la compétition ne

dispute pas de championnat national (équipe inférieure ou d’une autre catégorie d’âge), le principe

général s’applique et l’ensemble des matchs officiels disputés par cette équipe compte dans la

purge, qu’il s’agisse de matchs de compétition nationale (Coupe Gambardella par exemple dans le

cas d’une équipe 18 ans ne disputant pas de championnat national) ou régionale.

Exemple :

Un joueur « 18 ans » 3

 

 

 

ème

année est susceptible d’évoluer dans trois équipes :

- l’équipe 1

 

 

 

ère

« Senior » évoluant en Championnat de France Amateur,

- l’équipe 2 « Senior » évoluant en Ligue,

- l’équipe 1

 

 

 

ère

« 18 ans » évoluant en Ligue et disputant la coupe Gambardella.

A la suite d’incidents survenus lors d’un match de compétition nationale (indifféremment en

Championnat de France Amateur avec l’équipe 1

 

 

 

ère

Senior ou en Coupe Gambardella avec l’équipe

« 18 ans »), ce joueur est sanctionné de trois matchs fermes de suspension.

Il convient donc pour déterminer la date à laquelle ce joueur pourra reprendre dans chacune des

équipes, de se pencher sur les calendriers de ces dernières en différenciant la ou les équipes

disputant un championnat national des autres :

Semaine 1 Sem 2 Sem 3 Sem 4 Sem 5 Sem 6

Equipe 1 Senior : C.F.A.

Date d’effet

 

 

 

Coupe régionale

Reprise

de la sanction

Equipe 2 Senior : Championnat de Ligue

Date d’effet Reprise

de la sanction

Page 5

Equipe 1 « 18 ans » Championnat de Ligue et Coupe Gambardella :

Date d’effet

 

 

 

Championnat Coupe régionale Gambardella

Reprise

de la sanction

Matchs aux cours desquels le joueur purge sa sanction

Match au cours duquel le joueur ne purge pas sa sanction

Matchs auxquels le joueur peut participer

Dans cet exemple, le joueur comptabilise dans sa purge :

- pour l’équipe 1 « Senior » : uniquement les matchs de compétition nationale disputée par cette

équipe,

- pour l’équipe 2 « Senior » : tous les matchs officiels joués par cette équipe qui ne dispute pas de

championnat national,

- pour l’équipe 1 « 18 ans » : tous les matchs officiels joués par cette équipe, qu’il s’agisse de coupe

nationale ou de compétitions régionales, cette équipe ne disputant pas de championnat national.

 

 

 

Mesures transitoires : cas des sanctions infligées au titre de la saison 2007-2008 non

purgées intégralement au 1

 

 

A. Si le joueur a purgé l’intégralité de sa sanction lors de la saison 2007-2008 (selon les anciennes

modalités)

La modification des modalités de purge entre en vigueur le 1

 

 

 

er

juillet 2008.

Dès lors, si un joueur a purgé sa sanction intégralement avant cette date selon les anciennes

modalités de purge (au cours des matchs disputés par la même catégorie d’équipe), il pourra

rejouer dès le début de la saison 2008-2009 avec n’importe quelle équipe de son club (sous réserve

bien sûr de sa qualification et du respect d’autres restrictions de participation).

B. Si le joueur n’a pas purgé l’intégralité de sa sanction lors de la saison 2007-2008 (selon les

anciennes modalités)

Les nouvelles modalités de purge sont applicables sur le reliquat des sanctions prononcées au titre

de la saison 2007-2008 et non purgées intégralement au 1

 

 

 

er

juillet 2008.

Ainsi, un joueur sanctionné au titre de la saison 2007-2008 et n’ayant pas purgé l’intégralité de sa

sanction avant le 1

 

 

 

er

juillet, ne pourra reprendre la compétition, avec n’importe quelle équipe de son

club, qu’après que cette dernière aura disputé, depuis le 1

 

 

 

er

juillet, le nombre de rencontres

officielles équivalent au nombre de matchs qu’il lui restait à purger.

Le nombre de matchs à purger en 2008-2009 équivaut donc, dans ce cas, au nombre de matchs de

suspension auquel il a été sanctionné duquel sont retranchés les matchs qu’il a purgés lors de la

saison 2007-2008 selon les anciennes modalités de purge (c’est-à-dire lors des rencontres

disputées par l’équipe dans laquelle il a été sanctionné).

Autrement dit :

Matchs à purger en 2008-2009 = Suspension totale - Matchs purgés en 2007-2008

avec le nouveau système avec l’ancien système

Page 6

Il est précisé qu’il ne s’agit que de mesures transitoires, le nouveau principe s’appliquant

intégralement pour les sanctions prononcées au titre de la saison 2008-2009 avec, le cas échéant,

application des dispositions relatives aux changements de club (cf. paragraphe suivant).

Exemple :

En fin de saison 2007-2008, un joueur est sanctionné de trois matchs fermes de suspension à la

suite d’incidents survenus lors d’une rencontre disputée par l’équipe première de son club.

Pour déterminer quand il pourra rejouer

 

 

 

,

on va regarder :

- le calendrier de l’équipe première de son club afin de voir s’il a purgé intégralement ou

partiellement sa sanction et de déterminer, le cas échéant, le nombre de match restant à purger lors

de la saison 2008-2009,

- et, s’il n’a pas purgé l’intégralité de sa sanction, les calendriers des équipes de son club dans

lesquelles il est susceptible d’évoluer (l’équipe première et l’équipe réserve par exemple), afin de

voir quand il pourra reprendre avec les différentes équipes.

Cas A : Le joueur a purgé l’intégralité de sa sanction lors de la saison 2007-2008 (selon les

anciennes modalités)

Il peut reprendre la compétition dès le début de la saison 2008-2009 lors du premier match disputé

par n’importe quelle équipe de son club.

Saison 2007-2008 Saison 2008-2009

(3 matchs purgés avec l’ancien système) (Plus rien à purger )

Equipe 1

Date d’effet Reprise

de la sanction

 

 

 

1er

match

Equipe 2

Reprise

Anciennes modalités

(purge en équipe première)

 

 

 

1er

match

Cas B : Le joueur n’a pas purgé l’intégralité de sa sanction lors de la saison 2007-2008 (selon les

anciennes modalités)

Il doit donc purger avec le nouveau système le reliquat de sa sanction lors des matchs disputés par

l’équipe dans laquelle il reprend la compétition.

Saison 2007-2008 Saison 2008-2009

(1 match purgé avec l’ancien système) (Restent 2 matchs à purger avec le nouveau système)

Equipe 1

Date d’effet Reprise

de la sanction

 

 

 

1er

match

Page 7

Equipe 2

Reprise

Anciennes modalités

(purge en équipe première)

 

 

 

1er

match

Matchs aux cours desquels le joueur purge sa sanction

Matchs auxquels le joueur peut participer

Le joueur pourra donc rejouer une fois que l’équipe dans laquelle il reprend la compétition aura

disputé deux matchs officiels en 2008-2009, un match ayant déjà été purgé, selon les anciennes

modalités de purge, lors de la saison 2007-2008.

 

 

 

Cas du joueur sanctionné au titre de la saison 2008-2009 changeant de club

Dans le cas où un

 

 

 

joueur sanctionné change de club

, il doit purger sa sanction selon les

modalités du principe général

 

 

détaillées aux quatre premiers paragraphes de l’article 226.1 des

Règlements Généraux de la F.F.F..

Dès lors, le joueur changeant de club doit, avant de pouvoir rejouer avec n’importe quelle équipe de

son nouveau club, attendre que cette dernière ait disputé, depuis la date d’effet de la sanction qui lui

a été infligée, le nombre de rencontres officielles équivalent au nombre de matchs pour lequel il a

été suspendu.

Les matchs pris en compte dans ce cas sont donc les matchs officiels disputés par l’équipe de son

nouveau club dans laquelle il reprend la compétition, depuis la date d’effet de sa sanction, et ce

même s’il n’était pas encore qualifié dans ce club.

On ne prend donc pas en compte les matchs joués par les équipes de son ancien club avant qu’il

mute, puisque la sanction court également pour le nouveau club depuis sa date d’effet.

Ces modalités de purge s’appliquent également dans le cas d’un joueur sanctionné resté sans

qualification durant une période donnée avant de signer dans un nouveau club.

Exemple :

Le 01.10.2008, ce joueur est sanctionné de trois matchs fermes de suspension à la suite d’incidents

survenus lors d’un match disputé, indifféremment par l’une des équipes de son club.

Le 13.11.2008, ce joueur change de club (démission + demande de licence).

Il faut se référer au calendrier de l’équipe de son nouveau club dans laquelle il est susceptible

d’évoluer (par exemple l’équipe première ou la réserve) à compter de la date d’effet de suspension,

en remontant aux matchs disputés par cette équipe, même s’il n’était pas encore qualifié dans son

nouveau club.

Equipe première

 

 

 

nouveau club

Date d’effet Mutation Reprise

de la sanction

(ancien club)

Page 8

Equipe réserve

 

 

 

nouveau club

Date d’effet Mutation Reprise

de la sanction

(ancien club)

Matchs aux cours desquels le joueur purge sa sanction

Matchs auxquels le joueur peut participer

Le joueur devra donc avant de reprendre la compétition avec une équipe de son nouveau club

attendre que celle-ci ait disputé trois matchs depuis la date d’effet de sa sanction.

Dans le cas où ce joueur signe dans son nouveau club le 31.01.2009 après être resté sans

qualification entre temps, il purge sa sanction de la même manière. Dès lors, si au 31.01.2009,

l’équipe dans laquelle il va jouer a disputé trois matchs depuis sa sanction, il peut jouer dès le délai

de qualification passé (sous réserve que la demande de licence ait été formulée conformément aux

Règlements Généraux de la F.F.F.). Il aura donc dans ce cas purgé sa sanction au cours des

matchs disputés par les équipes de son nouveau club alors même qu’il était sans qualification.

IV. Problèmes en cas de difficulté dans la purge de la sanction

Il est rappelé qu’en tout état de cause, en cas de difficulté à purger la sanction d’un joueur,

notamment en cas de changement de club, il est conseillé au club intéressé de demander à la

Commission ayant prononcé la sanction de définir les modalités de purge de cette dernière. En

effet, l’ancien alinéa 5 de l’article 226 des Règlements Généraux de la F.F.F. prévoyant cette

disposition existe toujours et a simplement été transféré à l’alinéa 4.

Nous espérons vous avoir apporté les précisions utiles à une bonne compréhension du nouveau

mécanisme. Nous comptons sur vous pour une large diffusion de ce document auprès de toutes vos

commissions concernées par ce sujet et aux personnes chargées de l’information auprès de vos

clubs.

Nous restons à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de nos sentiments les meilleurs.

Annexes : Rédaction de l’article 226 des Règlements Généraux de la F.F.F. applicable à compter du 1

 

 

 

er

juillet 2008

Page 9

ANNEXES

Nouvelle rédaction de l’article 226 en vigueur à compter du 1

 

 

er juillet 2008

TITRE IV – PROCEDURES - PENALITES

CHAPITRE 2 - PENALITES

Section 5 – Faits d’indiscipline

Article - 226 Modalités pour purger une suspension

1. La suspension d’un joueur doit être purgée lors des rencontres officielles effectivement

jouées par l’équipe au sein de laquelle il reprend la compétition, même s’il ne pouvait y

participer réglementairement (par exemple en application de l’article 167 des présents

règlements).

Le joueur ne peut être aligné avec une autre équipe de son club tant qu’il n’a pas purgé sa

suspension au regard du calendrier de cette dernière.

Pour les joueurs dont le club dispute un championnat national, sanctionnés

 

 

 

à la suite d’incidents

(expulsion, récidive d’avertissements entrainant une suspension ferme, incidents de natures

diverses…) survenus à

 

 

 

l'occasion d'une rencontre officielle de compétition nationale, le ou les

matchs à prendre en compte sont ceux de compétition officielle nationale

 

 

 

disputés par l’équipe au

sein de laquelle le joueur reprend la compétition, si cette dernière dispute un championnat

national.

Les sanctions complémentaires prononcées doivent être purgées dans les mêmes conditions.

En cas de changement de club, la suspension du joueur est purgée dans les équipes du

nouveau club, selon les modalités précisées au présent alinéa. Les matchs pris en compte

dans ce cas sont les matchs officiels disputés par les équipes de son nouveau club depuis la

date d’effet de sa sanction et ce, même s’il n’était pas encore qualifié dans ce club.

En tout état de cause, en cas de difficulté dans la purge de la sanction, le club intéressé peut

toujours demander l’application de l'alinéa 4 ci-après.

2. L'expression "effectivement jouée" s'entend d'une rencontre ayant eu son aboutissement normal,

prolongation éventuelle comprise.

Au cas où la rencontre serait interrompue par suite d'intempéries ou d'impraticabilité du terrain, le

joueur suspendu ne peut inclure celle-ci dans le décompte de sa pénalité. De même, les

avertissements infligés dans ce cas sont annulés.

Si cette interruption est due à des incidents amenant l'arbitre à cette décision, le joueur suspendu

peut inclure la rencontre dans le décompte de sa pénalité étant précisé que si ce match est donné à

rejouer par la commission compétente, il ne peut prendre part à celui-ci.

Par ailleurs, le joueur qui, du fait qu'il était en état de suspension, ne pouvait participer à une

rencontre qui a été effectivement jouée, ne peut, dans le cas où ladite rencontre est donnée à

rejouer par la commission compétente, participer à la rencontre le jour où elle est rejouée.

A défaut, le club aura match perdu, sans qu'il soit nécessaire que des réserves ou une réclamation

aient été formulées.

3

 

 

 

. Les sanctions prononcées par la Commission Centrale de Discipline et la

Commission de

Discipline de la L.F.P. à la suite d'avertissements, de révocation de sursis, de rapports d'officiels

(délégués, arbitres, etc.) ou de saisine d'un dossier selon les modalités prévues à l'article

 

 

 

1

28, ne

sont exécutoires qu'à partir du lundi zéro heure qui suit

 

 

 

leur

prononcé.

Ce délai n'est pas applicable aux sanctions complémentaires s'ajoutant à la suspension

automatique consécutive à une exclusion, lesquelles doivent être purgées consécutivement et sans

discontinuité, dès la notification de la décision.

Il en est de même pour les sanctions aggravantes pouvant être prononcées par les

 

 

 

organes

d'appel.

Page 10

4.

 

 

 

ENCADREMENT SPORTIF ET N° TEL DES RESPONSABLES

  SENIORS

 

Responsable : COUPRIE BRUNO

 

ENTRAINEMENT LE  MARDI ET VENDREDI 19 H 15 à 20 H 45

Equipe 1 : Entraineur : Jean Marc Fallotte  06 73 61 91 42

Equipe 2 : Responsable : Olivier Portier 06.26.19.20.13

Equipe 3 : Responsable : Jean Marc Fallotte et Couprie Bruno

U16 / U17 :

 ENTRAINEUR: BRUN MATHIEU: 06.64.62.12.43

RESPONSABLE DE LA SECTION FEMININE : Olivier LAROCHE 06.09.78.15.98

  Senior Féminine :  Entraineur Goubant Tony 06 89 20 82 80

LES ENTRAINEMENTS

MERCREDI 18 H 30 à 19 H 30 Stade à ECOYEUX

VENDREDI 18 H 30 à 19 H 30 Stade à Brizambourg

 

E.F.F  U6/U9 ET U10/U13 : Entraineur Laroche Olivier  06 09 78 15 98

Entrainements Mercredi de 18 H  A 19 H

 

U14/U17: Entraineur:  Pommier Remy

 

LES ENTRAINEMENTS

MERCREDI 18 H 30 à 19 H 30 Stade à ECOYEUX

VENDREDI 18 H 30 à 19 H 30 Stade à Brizambourg

 

 

 

 

 

 

 

 ECOLE DE FOOT DU FCBE

 RESPONSABLE ECOLE DE FOOT: TAUNAY MIGUEL 05 46 90 56 42

 

U14/U15:  FCBE / BURIE /ST SULPICE

Entraineur : PERRIN André: 06.32.04.18.01

ENTRAINEMENT LE MERCREDI  17H15 A 18 H 30 à BRIZAMBOURG

ENTRAINEMENT LE VENDREDI  18 H 30 A 20H  à ECOYEUX

 U12 U13 :    

 Entraineur : ARCHAMBAULT GUY

ENTRAINEMENT: MERCREDI A 15 H à 16H30 A BRIZAMBOURG / ECOYEUX

 U10 U 11

Entraineur: MANDON JULIEN 

ENTRAINEMENT:  JEUDI  18H à 19h30  A BRIZAMBOURG / ECOYEUX

 

 U8/U9  

Entraineur:   CHARTIER CYRIL 06 85 54 77 69

ENTRAINEMENT: MARDI 18 H A 19 H A ECOYEUX / BRIZAMBOURG     

 U6/U7 :

 Entraineur : Taunay Miguel 05 46 90 56 42

      ENTRAINEMENT LE MARDI DE 18 H A 19H00 A ECOYEUX /BRIZAMBOURG

 

VETERAN : 

RESPONSABLE: BALLANGER Frederic 06.27.41.47.31  

                                    

Participez et tentez de remporter le concours de pronostics "SAISON 2014-2015" !

Derniers inscrits au concours

Alexandre Galliard
Inscrit depuis le 28/01/15
cocopsg17
Inscrit depuis le 06/11/14
anthony pailler
Inscrit depuis le 30/10/14